Le monde entier dans mon jardin

promenadecanaux

Je me fou de Tahiti ou de Bora Bora

Je n’ai besoin d’aucune île sous le vent

J’aime biensûr découvrir mon pays à quelques kilomètres de moi

Mais mon paradis est celui de chez moi

Qu’au petit matin je traverse en suivant mon chat

De mes pieds nus dans l’herbe saisie par la fraîcheur de la rosée

Je me mets tout simplement à lever le nez

Rassurée du ciel immaculé

Du silence apaisant troublé de mille chants

Les hirondelles font leur balet

Je suis rassurée de voir si nombreuses ses princesses de l’été

Observer les fleurs de la belle saison

Mon paradis il n’est pas de paillettes convoitées

Il est tout simple et de mes yeux savoir l’observer

Il devient riche comme de l’or.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s