Vers la sobriété heureuse

vers-la-sobriete-heureuse

Un peu de lecture il y avait longtemps sur le blog et j’y tiens parce qu’en ce moment je suis beaucoup dans les livres de Pierre Rabhi, agriculteur, écrivain et penseur. Il a vingt ans à la fin des années 1950 lorsqu’il décide de se soustraire par un retour à la terre à la civilisation hors sol qu’à commencé à dessiner sous ses yeux ce que l’on nommera plus tard les Trente Glorieuse. Triste spectateur à voir l’homme anéanti à seule fin que tourne la machine économique, au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l’humanité, triste à voir le lien avec la nature rompu, les classes sociales se creuser dans les différences.

Il fait le choix de la modération des besoins et désirs, le choix d’une sobriété libératrice et volontairement consentie, qui permet de rompre avec la « mondialisation », seul choix qui permet de ramener l’homme au coeur des préoccupations .

Je me suis totalement retrouvée dans les pensées de Pierre Rabhi, il est vrai que nous pratiquons chez nous une grande attention à la nature, déjà en étant bénévoles dans deux associations : l’une qui oeuvre pour la sauvegarde de la faune sauvage et l’autre pour le ramassage de déchets sur les plages. Nous pratiquons la permaculture dans notre jardin, nous y avons installé des abris et réserves à nourriture pour les oiseaux, insectes et chauve-souris, nous sommes vegan presque totalement ( le presque à cause de la limite de ce qu’on réussit à trouver comme alternative commerciale en France), nous sommes minimaliste en beaucoup de choses….

Avant même de connaître ce grand homme, que j’ai d’ailleurs connu par le biais de l’association Colibri, nous avions de profondes convictions et nous avions fait des choix parce que nous voyons de notre monde nous inquiète, surtout dans le potentiel de ce que nous aurons de bien à laisser à nos enfants et petits enfants.

Pierre Rabhi dans ce volume, nous assène quelques vérités sur l’état de notre planète et sur les débordements d’une humanité au bord de l’implosion. Il nous invite à retrouver un mode de vie en adéquation avec la nature, il nous invite à la réflexion sur ce que nous nous permettons de posséder au détriment de ce que nous devons entretenir avec respect pour le bien des générations futures. Il tente de nous faire réagir, sans nous obliger à adhérer à toutes ses pensées, il nous invite à cesser la politique de l’autruche, il nous fait un bilan sans brusquerie mais il nous y amène à réfléchir.

Ce livre n’est pas une leçon mais un constat rempli d’espoir, par les exemples qu’il nous donne de personnes qu’il a rencontré et qui on fait le choix comme nous d’oeuvrer pour l’avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s