L’écrire pour le relire

 

41f037619679fc8b9e4bacb48360a8ed

Quand la solitude me remplit

Loin de me languir n’y de me laisser affaiblir

J’enrichis ce temps retrouvé

Je m’éveille encore plus

J’écris comme des mots à tue tête

Des phrases à n’en plus finir

Des hymnes à la vie de tout ce que j’accomplis, tout ce qui me remplit

Richesse joyau de vie

Eternelle reconnaissance

Penser aux souvenirs, de ce qu’on a su vouloir me donner mais que j’ai su m’offir

Le sourire des miens me fera toujours survivre

La vie m’émerveille

L’écrire pour le relire à l’infini.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s