Plume

writing-828911_1280
Emmitouflée dans un pull douillé, une tasse de café fumant.
J’aime la plume qui gratte le papier et le noirci de son encre.
J’aime les mots, les sentiments qui se livrent mieux qu’à la voix.
J’aime écrire et ne pas savoir qui me lit même si je le devine.
J’aime les petits pense-bête partout, une idées attrapée en plein vol, imprimer, ne pas oublier et mieux repenser.
Je laisse trainer un peu de ma mémoire sur le frigo, dans mon sac, sur le bureau, dans ma voiture, sur un carnet pour tout ordonner.
Je ne sais pas si c’est d’avoir fait ma rentrée, ce nouveau poste dans une école et mes mercredis en formation dans cet énorme emphi à prendre des notes, mais cette année je m’applique, j’ai envie de mieux t’écrire, pour que tu es du plaisir à me lire.
Je retrouve mon blog autrement.
Je prépare mes articles à l’écrit même si certains reste heureusement instantanés signe de mon humeur, des idées qui me passent par la tête ou une envie urgente de te parler d’un sujet qui me tient à coeur.
Du coup, j’ai mis de l’ordre sur mon bureau. Un clavier, une jolie plante, une photo et mes notes, c’est tout.
Place net. Y voir plus clair.
Grâce à cela, je retrouve le plaisir d’écrire.
J’ai toujours et très tôt eu le goût de lire, j’aime posséder les livres, et j’ai toujours eu cette envie de coucher mes propres lignes.
Jamais eu le temps ou le courage, ni le savoir qui me manque et me rend hésitante.
Alors ce blog c’est mon compagnon d’aventure pour me le permettre.
J’écris toujours à la plume, j’aime les jolis cahiers et les belles encres.
J’aime les lignes bien dîtes autant que les phrases vite grifonnées.
J’aime te parler de tout, de rien. De choses légères et plus terre à terre.
J’essais de bien m’exprimer et de témoigner ma tolérance pour tes idées qui m’enrichissent et m’ouvrent le regard.
J’ai des projets qui me grattent. Les moyens me manquent mais je rêve d’apprendre la photographie par exemple pour encore mieux dévoiler mes yeux, mon regard sur la vie.
Envie d’un ordi portable parce que parfois cela me dérange de ne pouvoir venir t’écrire plus vite, et je pourrais partout te chouchouter de partages, lorsque je suis sur la plage, je voudrais pouvoir te faire ressentir sur le vif mes yeux, mon esprit au loin, le calme de mon corp, la sensation du sable.

Et toi, tu marques ta vie de tous tes mots ?

Publicités

Un commentaire sur « Plume »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s