Mission Volée de Piafs (3)

Sous la fraîcheur des petits matins de septembre mais avec un beau soleil, je me suis rendue au refuge pour la Sauvegarde de la Faune Sauvage où je suis bénévole.
Mon pique nique sous le bras pour la pause déj avec l’équipe et mes bottes.
buse_variable_3-637x480
J’ai démarré ma journée comme d’habitude, par le nettoyage du Parc Sécurisé, celui où l’on trouve les tortues et les jeunes canards.
Entretien des points d’eau et nourrissage, une grèbe en convalescence vient d’y être installé pour prendre l’air.
J’ai poursuivie par le nourrissage des grandes volières à rapaces, ma toute première fois sous les bons conseils d’un membre des Sea Shepherd qui prête main forte au refuge.
Là je ne trouve pas les mots pour t’expliquer les sensations : les rapaces en convalescence sont en semi liberté, dans des grandes volières de 26 mêtres (je rappelle que le but du refuge est de soigner et de rendre la liberté)
Toujours compter les oiseaux pour vérifier chaque jour qu’ils vont bien, observer leur comportement pour se rendre compte de leur état de santé, nettoyer les bacs, leur servir de l’eau propre, leur cacher un peu partout de la nourriture, et pour cette fois il s’agit de poussins morts, je sais c’est ragoutant, mais j’ai eu le courage de le faire parce que c’est le cycle de la nature, les grosses bêtes mangent les grosses pour survivre, ce n’est pas comme l’homme qui tue les animaux pour le plaisir ; et puis ces poussins sont récupérés d’un éleveur qui de toute façon les détruits parce que mâle et non future pondeuse.

Épervier de Cooper. Famille des Accipitridés. Ordre : Accipitriformes
Épervier de Cooper. Famille des Accipitridés. Ordre : Accipitriformes

Je suis passée ensuite nourrir les éperviers.
Et là je ne sais pas si tu te rend comptes, mais toi toute seule dans une grande volière avec une douzaine de rapace qui volent en rond au-dessus de toi, te frolant et se posant sur ton épaule !
Chouette-effraie6
Je suis passée ensuite dans le chalet des chouettes effraies, et j’ai appris leur ronronnement de peur, comme un chat qui « crache » après un ennemi. Tout en douceur et sans un bruit ni une parole, baisser la tête, leur servir leur repas et vérifier qu’ils sont tous en pleine forme.
Continuer ma tournée par la volière des colombidés. Là waou ! toujours accroupie parce que ça te vole de partout : des pigeons, des tourterelles, des geais, des choucas.
Chacun à son menu préféré, des pâtes et surtout des vers de farine vivants (beurk)
Geai_des_chenes_02

74725995

Après plus triste, aller soigner le cygne recueilli il y a maintenant trois semaines. Trouvé par des gens sur Brest, la patte pris dans un fil de fer, le vétérinaire après lui avoir prodigué les premiers soins d’urgence nous l’a confié pour sa convalescence.
C’est une mémère qui se retrouve séparée de ses deux petits (un brin d’humour, dur dur le mâle qui se retrouve avec sa marmaille sur les bras 🙂 )
Elle souffre, sa patte est très enflée ; avec l’aide du responsable du refuge, nous lui avons offert une séance de thalasso avec les moyens du bord, un jet d’eau, l’animal dans nos bras pour lui masser la patte sous l’eau froid pour décongestionner, finir par un massage avec une pomade.
cygne

Au refus les missions sont diverses et variées, en passant du nettoyage des gamelles, des parcs, du nourrissage, des soins…
L’équipe est soudé, motivé, on travail en symbiose, on n’a même pas besoin de se dire ce qu’il y a à faire, c’est une évidence, leur venir en aide, à ses pauvres animaux blessés.
Une mission qui me va, qui me rend bien, je me sens utile plus que jamais.
Je dépasse mes appréhensions, j’affronte mes inquiétudes et c’est toujours avec un pincement au coeur que je rentre le soir chez moi, triste de les laisser mais heureuse de savoir que je vais vite les retrouver, quoique si je ne les revoit pas, c’est qu’ils ont bien guéri et qu’on leur a rendu enfin leur liberté 🙂

(je te rappelle que pour le respect de l’équipe et le repos de nos pensionnaires, je ne prend aucune photo au refuge, je me sert de celles trouvées sur le web pour te présenter les espèces dont je m’occupe)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s