Mes éco gestes : Notre bilan du 1er mois

d421d468678b575d574f2eb0730336e5
Biensûr il y a bien longtemps déjà que nous avions pris de bonnes habitudes à la maison, ce n’est donc pas ce mois d’avril que toutes les décisions ont été prises d’un coup, d’une pensée soudaine un beau matin.
Nous faisions déjà très attention à notre économie d’énergie, en veillant à ne jamais laisser les lumières allumées, dans chaque pièce, même les plus intimes il y a une fenêtre ce qui permet largement de se passer d’éclairage artificiel.
Nous faisions « la guerre » les uns contre les autres pour rappeler à l’ordre quant au temps passé sous la douche.
Un gobelet pour le brossage des dents afin de ne pas laisser l’eau couler pendant le brossage.
Des cuves ont été placées dans le jardin il y a plusieurs années pour récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes et le potager.
Nous nous sommes efforcer au mieux à faire attention à nos déchets.
Je cuisine beaucoup afin de profiter déjà des bienfaits du fait maison, et en plus pour réduire là encore les déchets.
Nous avons un composteur depuis trois ans et deux poules qui ne nous servent pas « d’incinérateur à cochonnerie » mais à qui avec affection nous donnons nos restes alimentaires, si par hasard il y en a car il n’y pas de gaspillage à table, et on sélectionne selon leurs goûts parce que ces demoiselles ont le bec gourmet 🙂
Pas de gaspillage ou si peu parce que dès leur plus jeune âge, j’ai inculqué à mes filles le respect du pain et de ce qu’on a la chance d’avoir dans son assiette lorsque tant d’autres n’ont rien ; que cela n’arrive pas tout seul dans le garde manger mais est bien le fruit de notre travail aussi.
Nous ne mangeons que très très peu de viande ou de poisson, nous avons grande réflexion en famille de notre impact sur l’environnement par rapport à ce que nous consommons et cela passe aussi par l’assiette.
Depuis plus d’un an je suis totalement végétarienne, ma dernière de 12ans l’est presque aussi, elle fait de plus en plus le choix de rejoindre cette transition alimentaire, quant aux deux autres personnes de ma tribue, ils y passent facilement fondant littéralement pour les nombreuses recettes végétariennes que je ne cesse de tester.
IMG_20150426_190754
Je fais aujourd’hui un bilan sur nos nouveaux éco gestes, tout simplement parce qu’en avril j’ai rejoind différentes groupes sur facebook, que je me suis beaucoup documentée sur le net ou à la médiathèque et que peut-être le grand ménage de printemps entrepris dans la maison nous a donné envie d’aller plus loin, peut-être parce que nous constatons si souvent les déchets abandonnés lors de nos balades, peut-être parce que les infos télévisés nous apprennent tellement de choses néfastes causées dans les quatres coins de notre planête…
Envie d’être encore un peu plus en accord avec nous-même, en accord avec la nature, et en accord partagé entre nous quatre, cela est devenu un réflexe, un jeu, un indispensable, l’Homme si peu habitué dans ce sens d’idées me surprend à poser les bonnes questions avant de faire un geste, les filles m’aident et me rapellent aussi à l’ordre.
* En un mois déjà nous avons réduit considérablement la quantité de nos déchets ménagers, nous n’avons eu qu’à vider la poubelle dans le conteneur du coin de la rue une semaine sur deux au lieu de deux fois par semaine.
* Nous sollicitons plus souvent le composteur bien entendu
* Je cuisine à nouveau avec les fanes, comme cette délicieux tarte au fromage et fanes de radis
* Nous avons installé en attendant mieux, deux grands sacs pour trier le verre, le plastique et les papiers, pas simple ici en campagne le tri est très mal gérer mais nous faisons au mieux avec les outils qui nous sont proposés mais nous sommes encore en pleine enquête de renseignements pour faire encore mieux
* En suivant le rythme de l’éco défi proposé en avril par Natasha, nous avons en équipe tous les quatres vidé la cuisine pour faire du propre, du rangement, et surtout faire le tri sur les plastiques alimentaires que nous avons entièrement recyclé dans le chalet à bricolage pour ranger les petits outils de l’Homme qui s’en voit ravi, et nous avons commencé à remplacer ces contenants par des contenants en verre à couvercle
* Nous avons fait de même pour tous les moules à gâteaux en silicone et autres textures néfastes et tout doucement je commence à remplacer ces moules par des moules en pirex
* Je me met progressivement à faire nos propres yaourts maison
* Nous avons supprimé les éponges et nous les avons remplacé par une brosse à vaisselle en bois et brosse végétale, et des tawashi que je commence à confection au crochet en attendant de les confectionner en tissus de récup, l’Homme vient de me fabriquer hier mon premier métier à tisser, je pense lui en commander encore deux autres au moins, que nous puissions réaliser ces tawashi en famille, chacun pourra en plus choisir ses couleurs pour en inclure aussi dans la salle de bain et ne plus à avoir à acheter de gants de toilette, déjà là un gain au niveau budget, regardes chez toi le nombres d’éponges que tu achètes régulièrement 🙂
* Nous avons changé nos produits d’entretien, déjà nous utilisions uniquement des produits à base de savon noir, là nous avons encore plus le réflexe bicarbonate, vinaigre blanc, citron…là encore un réduction de dépense et du meilleur pour notre santé et notre planête.
* Nous fabriquons nos propres désodorisants d’intérieurs
* Dans la salle de bain nous diminuons au maximum l’achat et l’utilisation du coton et nous l’avons remplacer par des lingettes lavables en textile bio
* Nous avons fait le point sur nos produits d’hygiène, qui n’étaient déjà pas nombreux parce qu’à trois filles nous utilisons déjà presque toutes les mêmes produits, mais nous avons encore trouvé à utiliser des produits à utilisations multiples
* Nous privilégions encore de plus en plus souvent nos achats alimentaires en vrac pour limiter les emballages à jeter
* Fini le papier d’aluminium ou le film plastique, je protège tout avec du tissus si ce n’est dans un contenant en verre
* Nous le faisions déjà mais pour y penser encore plus j’ai placé de part et d’autres de la maison des contenants à récup, un pour les papiers et les enveloppes qui peuvent nous servir par exemple pour nos pense-bête et nos listes de courses, un pour récupérer les bouts de laines et ficelles qui pourront servir de rembourage pour de futures créations
* Lorsque nous brossons le pouf si douillet de l’arbre à chat (réalisé par l’Homme avec tout un tas de récup dans l’atelier) la boule de poil du duvet que nous récupérons nous la déposons dans un des buissons du jardin pour que les oiseaux puissent la récupérer pour la confection de leur nid
* Nous avons stoppé nos achats d’eau en bouteille et investi dans une carafe à filtre et des gourdes
* Déjà présents dans notre cuisine, les bocaux se multiplient pour contenir nos achats d’aliments en vrac
* De plus en plus souvent nous tenons des jours no connection ordi et le portable s’éloigne de plus en plus souvent de notre poche arrière de notre jeans
* Pour nos achats de mouchoirs, de linge de maison ou même pour nous, nous avons le premier réflexe de rendre visite à Emaüs et autres du genre et d’ailleurs tout ce dont nous n’avons plus besoin après nos tri est donné ou retrouve une seconde vie
* Avec nos vieilles pelottes de laine, je réalise des plaids et couvertures pour toute la famille, des napperons, même mes filles s’y colle en se tricottant des guêtres…
* Cela aussi était un réflexe, minimaliste dans l’âme, mais nous tenons au plus serré à jour nos garde-robe et de plus en plus réfléchi lors de nos achats inévitables qui s’orientent sur des basics indémodables et qui peuvent se marier facilement avec tout le reste
* Toujours dans la récup, depuis quelques années l’Homme déjà à réaliser en récupérant des palettes de bois, le poulailler, des bacs à fleurs, la cabane des enfants, les carrés du potager, et dernièrement Il vient de me réaliser des étagères pour mes livres dans le salon
11128168_10203796200490402_2837502341388075980_n
Voilà je pense que ce premier bilan est au point, nous avons déjà réfléchi à la suite pour poursuivre nos efforts qui ne sont absolument pas des corvées pour nous en plus
* l’Homme veut réaliser son purin d’orties
* je termine nos bidons entamés et je vais réaliser ma propre lessive, mon propre savon liquide pour les mains, mon propre produits de vaisselle
* nous terminons les bidons à shampoing et produit douche y compris tous les petits échantillons reçus en cadeaux à droite et à gauche que nous refuserons à partir de maintenant et nous avons déjà commencé à installer en remplacement le savon solide de Marseille ou d’Aleph
* tout doucement sur le budget, nous allons remplacer nos ustensiles de cuissons, casseroles et poeles pour des revêtements moins néfastes pour notre santé, de toute façon, nos ustensiles actuels arrivent en fin de vie donc tant qu’à changer autant changer mieux
* Je réfléchi pour ne plus à avoir à utiliser de shampoing proposé dans le commerce, toutes marques confondues nous ventant soit disant des vertues ou des protections qui ne sont pas toujours avérées
* Je dois trouvé du temps pour coudre des sacs pour mes achats alimentaire en vrac et aussi des sacs pour les sandwich lorsqu’on par en pique nique, fini les boîtes à goûter et autres
* Notre cafetière si vieille vient de lacher il y a quinze jour, pour le moment nous utilisons celle à percolateur reçue en cadeau mais nous pensons investir dans une cafetière italienne plus économique et respectueuse
* Je vais mettre en place un énorme bocal en verre dans lequel j’aurais placé plein de petits mouchoirs découpés dans du tissus de récup pour éliminer les achats de mouchoirs jetables, et les bons vieux mouchoirs en tissus d’ailleurs ont refait leur apparition dans nos poches
* Je cherche une alternative aux sacs en plastiques pour la congélation, procédé que j’utilise beaucoup pour les légumes du jardin, pas encore suffisamment de temps et de téchnique pour faire des bocaux
IMG_20150426_190831
Nous ne cherchons pas à jouer les écolos en herbe, nous ne cherchons pas à donner d’exemple, nous ne nous estimons pas dans le geste parfait, mais cela nous fait du bien de réfléchir de plus en plus à l’impact de notre vie sur la planête, ne serait-ce par respect de la vie future de nos enfants et petits enfants déjà, en plus comme je te l’ai dit, cela devient un jeu, comme celui d’avoir un sachet toujours dans notre poche lors des balades pour ramasser les déchets abandonnés, nous sommes restés sans voix il y a quelques semaines en visite au Lac de Guerlédan, chez nous en Bretagne, en vidange depuis des mois pour un entretien, les quantités de déchets en tout genre nous ont effrayé les yeux et tellement déçu et navré.
J’ai rejoind trois pages facebook afin de partager et d’apprendre encore des idées des autres, être motivée et donner un rythme à nos avancées :
la page fb les éco-défis d’échos verts
la page fb échos verts
la page fb mon défi créa du printemps (sympa pour redonner vie à tout un tas de petites choses recyclées)

Nous cherchons dans nos reflexions à faire encore mieux mais toujours dans le simple pour que tout ceci ne soit pas considérer un jour comme une corvée et abandonné mais bien encré dans nos petits gestes.
Je pense faire un petit bilan chaque mois, histoire de répertorier nos idées, nos astuces et les expériences que j’aurais pu lire chez les autres.

Et toi de ton côté aussi des petits gestes? Des idées à partager avec moi?
20150426_105527
IMG_20150426_191001
20150427_091403
20150427_105229
10431434_10203502078217529_1385091497829900798_n
10417576_10203765654006759_194885641439226340_n
11070896_10203689233096284_4031410573332064076_n
11008762_10203812444056481_1080112223352615078_n

Publicités

6 commentaires sur « Mes éco gestes : Notre bilan du 1er mois »

  1. Felicitations!!
    Je commence à faire quelques efforts en ce sens, ton post m’inspire et je ferai aussi un bilan bientôt ! Par contre insciter les autres,c pas simple ! Bisous !

    J'aime

    1. Les ptits efforts sont les meilleurs, après tout on ne cherche pas à devenir parfait ça deviendrait ennuyeux hi hi ! et il n’y a pas de leçon à recevoir ni à donner, juste des prises de conscience à partager, tout en douceur, c’est comme pour mon végétarisme, à force de le faire sans le dire, les réflexions des autres se font plus rares et je déclenche de la curiosité et de l’envie dans mon assiette, et bien mes ptits gestes je les expliques et ils deviennent des automatismes sans que je le demande, je surprend l’Homme a me poser des questions par exemple avant de jeter un truc, il n’a pas pu s’empêcher de déverser un méchant truc anti herbes sur les graviers de l’année et quand je lui est expliqué qu’on pouvait ne pas perdre l’eau de cuisson de nos légumes il est tout content de la verser chaude dessus et d’en voir un bon résultat en plus, c’est comme si je lui faisait faire des économies c’est trop rigolo et pour mes tawashi pour l’instant je lui laisse une éponge de survie dans un ptit pot sur l’évier de la cuisine et lui laisse le choix et l’envie, il m’a même demandé l’autorisation de se servir de ma brosse à vaisselle mdr ! Bisous

      J'aime

  2. je relis ton post car je suis en train de compléter le mien, qui avait débuté sous la forme d’une liste (et oui …), j’ai hérité d’une tonne de torchons aussi moches les uns que les autres (calendriers, natures mortes, cartes des îles) : ce seront mes futurs sacs pour le vrac ou transporter des affaires. Il me faut juste de la tresse un peu large pour faire les anses 😉

    J'aime

    1. Ce qui me fait plaisir dans ces ptits gestes c’est de ne rien perdre, de redonner une vie à tout, de ne rien jeter en pensant que tant d’autres n’ont rien, alors je me dis qu’avant que les choses soient perdues, il y a sans doute un bon moyen d’en faire autre chose, et même si au pire ça fini pour s’essuyer les mains dans le chalet de jardin ou se moucher le nez 🙂

      J'aime

  3. Pour le shampoing j’utilise le shampoing solide de chez cocoonig, il n’y a pas d’emballage et il est fait 100% naturel…( mais c’est une marque suisse je sais pas si vous avez qqch du genre en france) et une autre astuce écolo et économe pour nous les nanas c’est la coupe menstruel, sa te change la vie et tu peux dire bye bye à ta poubelle de salle de bain!! (et on parle même pas des économie…)

    La journée no connexion… là tu me fais rêver ! je vais travailler l’idée mais c’est pas gagné…
    je me réjoui de voir la suite de vos bilan ça me donnera d’autre idées 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s