Flow attitude

IMG_20150411_113504
J’ai le second numéro entre les mains, je voulais me faire une seconde idée.
Biensur le paquet cadeaux est toujours aussi joli, j’aime assez les motifs très fifteens de celui-ci, et c’est bien l’atmosphère que ce magazine dégage, en tout cas sur moi, un effet baba cool, les pages en sont remplies au point d’une douce et bonne overdose de bien-être, zen attitude, sérénité, positivité…
Oui mais voilà, que l’emballage soit joli ne fait pas tout.
Que l’on me propose deux ou trois babioles que finalement TOUT LE MONDE va avoir chez soi alors que je sais moi-même depuis toujours bricoler en toute modestie deux ou trois trucs en faisant de la récup par exemple.
Je suis végé et adepte du bon geste qui me protège ainsi que mes proches et ma planête.
Toute seule comme une grande depuis un bon moment je m’impose des journées no connection pour profiter encore plus de la vraie vie.
je crochète, je sort chaque moi de la médiathèque avec sous le bras des piles de livres pour m’informer et adapter les bons gestes qui me correspondent en bienveillance avec la vie.
Bref, ce joli magazine ne m’a encore rien appris. Ce que j’y découvre je l’ai déjà découvert depuis des années sur le net. Les ambiances, les styles de vies, les recettes, les jolis déco…
Je n’ai pas besoin de Flow pour me faire un joli agenda ou trouver une « 365idées », la vie je la vie aussi au jour le jour et la laisse m’étonner.
Limite Créative est bien plus fournis parce qu’au moins tu peux créer un peu plus.
Et oui, voilà les dangers du net aussi finalement, on y voit tout, on y lit tout et on te propose des tutos dans tous les domaines.
Si tu sais rester toi-même et ne pas te laisser embarquer dans les tendances, tu y puises un tas d’idées qui vont vers ton sens.
Du coup difficile au support papier de rivaliser, et j’avoue que Flow est une douce et apaisante tentative.
Ou est-ce aussi le fait que l’on tartouille FG et IG de son image, j’ai un trop plein de Flow, je l’ai pris presque à contre coeur, juste pour me faire une seconde opinion et donner une chance à cette équipe de me surprendre.
Après je conçois bien évidemment que chacun doit s’y retrouver, sur le net comme dans le domaine de la presse sinon il n’y aurait qu’un journal ou qu’un magazine à lire pour tous et qui plairait à tous ça deviendrait ennuyeux et banal.
Je ne me retrouve pas donc dans Flow, je ne renouvellerais pas l’aventure.

Publicités

5 commentaires sur « Flow attitude »

  1. Je l’ai pris pour me faire une seconde opinion également et je me rapproche un peu de la tienne… Je doute continuer l’aventure, d’autres magazines plutôt récents m’ont davantage convaincue ! (Je compte bientôt en faire un article sur mon blog Lifestyle.)

    J'aime

  2. Essaie plutôt Daphne’s Diary : aussi varié, toujours très coloré, et sans excès de publicité, il a des illustrations superbes, des recettes, et des rencontres avec des artistes des 4 coins d’Europe. J’avoue que je me commanderais bien les anciens numéros…

    J'aime

  3. Bonjour,

    Tout à fait d’accord, j’ai pris les deux numéros mais juste à feuilleter, bof… Sûr que Créative te donne plus d’idées… Celle que je me rappelle le plus sur le dernier numéro, c’est le jeu de quille avec des quilles en forme de moutons… Dès que j’aurai le temps et que ma fille aura atteint l’âge (4 mois hier… donc j’ai le temps!), je le fais…

    Je vais prendre le temps de découvrir ton blog… Je viens juste de le voir pour la première fois, grâce à échos verts… As-tu une sorte d’abonnement « newsletter » qui permette de recevoir les nouvelles publications par mail ? J’éviterai ainsi de louper une publication ou de zapper venir voir!

    Même si ce n’est pas l’objet de ton article, je me permets de faire un commentaire sur ta démarche VG. Je la trouve super, j’ai envie d’y passer mais avec mon mari, fils de boucher, c’est dur ! Alors, voir que tu y arrive, je me dis, que je le peux aussi ! Après, il y a des jours où j’oublie d’expliquer ce que l’on mange et ça passe tout seul… même s’il n’y avait pas de viande dedans !! Si je lui fais la réflexion « tu as vu, il n’y avait pas de viande aujourd’hui » il me répond souvent « oui, bah ça me manque! ». Mais quand je lui demande ce qu’il veut manger, il me répond souvent « ce que tu veux! ». Donc si je lui fais la réflexion qu’il a mangé VG, c’est « oui c’est bon mais j’aimerai un peu de viande » et si je lui dis rien, bah il me fait aucun commentaire… Pfff… les hommes !
    Après, vu que j’allaite encore ma fille, j’ai un peu peur des conséquences pour elle, j’ai beaucoup de mal à manger équilibré, à prévoir ce qu’il faut au niveau temps et matières premières pour qu’il n’y ait pas de carences. Entre moi que la viande rebute de plus en plus (quand mon beaupère m’a ramené des rillettes maison – sarthois!-, j’y ai gouté mais elles ne sont pas passées comme « d’habitude »… Il faut croire que ce que pense ma tête commence à faire de l’effet au niveau de mon estomac !) et ma belle-famille, dans la viande depuis toujours, il va falloir faire des compromis pour elle, qu’elle fasse ses propres choix (mais on a le temps!) Encore 3 mois avant la diversification alimentaire et pas question que je commence par la viande…

    Bonne continuation à toi,

    Emi

    J'aime

    1. Merci Emilie de ton passage ici, ravie que mon témoignage est pu te redonner confiance pour tenter l’aventure du végé, avec ton Mari je comprend que cela puisse être « presque incompréhensible » dans une famille d’artisan boucher mais rien ne t’empêche de mener l’aventure pour toi déjà et de lui susciter des envies avec des ptits plats végé alléchants de temps en temps. Pour ce qui est du fait que tu allaites encore ta fille, il faut être vigilante sur l’équilibre de ton alimentation mais rien n’est incompatible et je pense que pour elle lorsqu’il sera temps, elle fera son propre choix effectivement, on ne peut pas imposer même à nos enfants un choix alimentaire mais c’est justement en leur montrant l’exemple par habitude que cela devient un automatisme, comme une fille qui a toujours vu sa mère cuisiner le bourguignon le fera plus tard, en grandissant elle te regardera et piochera ce qu’elle aura envie de retenir de ta cuisine et fabriquera sa propre sauce pour elle plus tard. Bon courage et surtout n’hésites pas à me poser des questions si tu as besoin, je n’ai pas la science infuse et je continue mon apprentissage dans le végé et j’aime partager au fur et à mesure ce que j’apprend. Biz

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s